HistoireLes débuts de la fondation

Le Dr Jacques de Champlain est décédé subitement d’un infarctus du myocarde le 15 juillet 2009. Il faisait du vélo dans la municipalité de Richford (Vermont) avec sa conjointe et ses petits-enfants. Ils étaient sur le chemin du retour pour Sutton à moins de 2 km des douanes lorsque la tragédie s’est produite. Il n’a pu bénéficier de soins préhospitaliers optimaux pour sa condition. Il en aurait été de même si son décès était survenu du côté canadien, dans les Cantons de l’Est, région qu’il affectionnait tant. En effet, dans cette région rurale, il n’existe ni service de premiers répondants, ni accès rapide à la défibrillation cardiaque.

Biographie

Né à Québec en 1938, Jacques de Champlain obtient son diplôme de médecine en 1962 de l’Université de Montréal et son doctorat en 1965 de l’Université McGill. Il a le privilège d’être dirigé dans ses travaux postdoctoraux par le Dr Julius Axelrod, au National Institute of Mental Health (Bethesda, dans l’État du Maryland), qui reçut le prix Nobel de médecine en 1970. Le Dr de Champlain revient au pays en 1968 et se joint au Département de physiologie de l’Université de Montréal où il était toujours professeur.

En 1976, il devient membre du Conseil de recherches médicales du Canada (CRM) et, l’année suivante, membre du comité exécutif. Il est membre fondateur et successivement vice-président (1979-1981), puis président (1981-1982) de la Société canadienne d’hypertension. Il est également actif au sein de la Société canadienne de recherches cliniques : membre du conseil entre 1982 et 1984, président élu en 1984-1985 et en 1985-1986. Il est également membre du conseil de la Société internationale d’hypertension, membre du conseil de la Société inter-américaine d’hypertension, fellow du Council for High Blood Pressure (American Heart Association) et fellow du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. En 1992, il est membre fondateur de la Société québécoise d’hypertension dont il est le président de 1997 à 1999.

Par ailleurs, le Dr de Champlain participe à l’organisation de plusieurs conférences scientifiques importantes et est notamment président du comité organisateur du 13e congrès de la Société internationale d’hypertension artérielle, qui se tient à Montréal en 1990 et qui attire 5000 participants de 72 pays. Il fait également partie du comité éditorial de sept périodiques de renommée internationale, et il est nommé éditeur associé du prestigieux Journal of Hypertension.

Parmi les distinctions reçues, mentionnons les plus importantes: prix Léo-Parizeau décerné par l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences (ACFAS, 1990); Research Achievement Award de la Société canadienne de cardiologie (1990); Prix du mérite scientifique de la Société canadienne d’hypertension (1991); Cœur Québec-Argent de la Fondation des maladies du cœur du Québec (1991); prix commémoratif Izaak-Walton-Killam en médecine, attribué par le Conseil des arts du Canada (1991). Élu membre de la Société royale du Canada au chapitre de l’Académie des sciences en mai 1993, il obtient la prestigieuse médaille McLaughlin de la Société royale du Canada en 1994, et est récipiendaire du prix Wilder-Penfield (Prix du Québec) en 1996. En 1998, le Prix de l’œuvre scientifique lui est décerné par l’Association des médecins de langue française du Canada. Il est également nommé officier de l’Ordre du Canada en 1997 et de l’Ordre National du Québec en 1999.

Le Dr de Champlain a également reçu les distinctions et prix suivants: Médecin de mérite de L’Actualité médicale (2000); Médaille du jubilé de Sa Majesté la reine Élisabeth II (2002); prix Ken-Bowman pour la recherche, de l’Université du Manitoba (2003). Le Club de recherche clinique du Québec lui remet le prix de recherche Michel-Sarrazin (1998) et plus tard le prix du Mentor scientifique (2003). De plus, il est élu fellow de l’American Heart Association (2001), de l’International Academy of Cardiovascular Sciences (2002) et de l’Académie canadienne des sciences de la santé (2005).

Le Dr Jacques de Champlain poursuit ses recherches au département de physiologie de l’Université ainsi qu’à l’Institut de recherches cliniques de Montréal, où il est nommé directeur du Laboratoire de recherche clinique sur le système nerveux autonome en 2001. Plus récemment, en 2003, le Dr Jacques de Champlain est nommé professeur émérite de l’Université de Montréal. Depuis 2000, il siégeait au conseil de l’Institut canadien en santé circulatoire et respiratoire.

Durant sa carrière comme scientifique, le Dr de Champlain aura obtenu plus de 500 publications dans les journaux scientifiques les plus réputés. Il aura également fait plus de 500 présentations dans les congrès et rencontres scientifiques partout autour du monde. Il aura participé à la rédaction de multiples chapitres de livres et lignes directrices sur le traitement de l’hypertension artérielle. À l’âge de 71 ans, il suivait régulièrement plus de 600 patients atteints d’hypertension.

Malgré tous les honneurs qui lui ont été décernés, Jacques était un homme modeste doté d’une grande générosité. Il était un grand humaniste et une source d’inspiration pour ses pairs ainsi que pour les membres de sa famille.

Le Dr Jacques de Champlain est décédé subitement le 15 juillet 2009 en faisant du vélo dans l’état du Vermont.

Sa mémoire sera honorée grâce à la création d’une fondation portant son nom qui sera dédiée à l’amélioration de l’accès aux soins préhospitaliers cardiovasculaires d’urgence ainsi qu’à la recherche dans le domaine cardiovasculaire.